Avez-vous 19 ans ou plus?

(18 ans et plus en Alberta et 21 ans et plus au Québec)

Si vous êtes un patient inscrit auprès de Cannabis Médical de Shoppers mais que vous n’avez pas atteint l’âge légal dans votre province, cliquez ici

Section d'apprentissage

Le CBD soulager l’anxiété?

Apprenez comment le cannabis médical peut aider à calmer le corps et à prendre en charge les symptômes de l’anxiété.

Cannabis MedicalCannabis Medical


À propos du CBD



Quels sont les effets du CBD?

Abréviation de cannabidiol, le CBD est l’un des deux principaux composés de la plante de cannabis appelés cannabinoïdes. L’autre cannabinoïde majeur est le THC, ou tétrahydrocannabinol, qui est reconnu pour causer des sensations d’euphorie. La CBD et le THC activent tous deux des récepteurs spécialisés présents dans tout l’organisme et qui constituent un vaste réseau interne appelé système endocannabinoïde, ou SEC. La fonction du SEC est de réguler des états comme les cycles de sommeil, l’humeur et les émotions, la fonction motrice musculaire, la perception de la douleur et l’inflammation. La forme et la structure moléculaires uniques du CBD peuvent activer des récepteurs au sein du SEC parce qu’il imite une substance chimique que le corps produit lui-même : un endocannabinoïde appelé 2-AG. On présume qu’en stimulant ces récepteurs corporels, le CDB active le SEC, qui intervient ensuite sur les déséquilibres physiques ou neurologiques.


CBD et THC

Le CBD a une forme chimique et une structure différentes de celles du THC et active donc différents récepteurs dans l’organisme. Alors que le THC stimule les récepteurs responsables des sentiments d’euphorie, ce n’est pas le cas du CBD et c’est pourquoi il est considéré comme non toxique. Cependant, le CBD a un effet sur le cerveau, et certains consommateurs l’utilisent pour gérer les symptômes d’un large éventail de conditions, dont l’inflammation, les convulsions, les migraines et l’anxiété.


Cannabis MedicalCannabis Medical



À propos de l'anxiété



Qu’est-ce que l’anxiété?

L’anxiété est une réaction naturelle au danger, ou à la menace de danger, et tout le monde ressent de l’anxiété de temps à autre. Lorsqu’une menace potentielle est détectée, souvent de manière inconsciente, un signal est envoyé à l’amygdale, la partie du cerveau qui contrôle les émotions. Si le danger perçu est imminent, l’amygdale envoie des signaux de détresse à l’hypothalamus, le centre de commandement du cerveau. L’hypothalamus indique ensuite au système nerveux qu’il est temps de combattre ou de fuir. Les sensations qui accompagnent l’anxiété peuvent comprendre

  • Tnsion corporelle

  • Douleur thoracique

  • Palpitations cardiaques

  • Tremblements

  • Essoufflement

  • Étourdissements

  • Maux d’estomac

  • Frissons ou bouffées de chaleur

  • Peur de mourir

Bien que ce système de réponse rapide puisse être utile en cas de danger imminent, on estime qu’un canadien sur dix souffre de peur et d’anxiété disproportionnées lors d’une situation donnée ou ressentie (p. ex., se sentir coincé dans une longue file d’attente). Ce sentiment amplifié de peur, en particulier lorsqu’il a un impact fréquent sur nos pensées, nos sentiments et nos agissements, est appelé un trouble de l’anxiété.

 

Comment savoir si je souffre d’un trouble de l’anxiété?

Si vous croyez que votre anxiété nuit à votre vie quotidienne, parlez-en à un professionnel de la santé ou nous pouvons vous aider à en trouver un. Prenez note de vos symptômes, du moment où ils se produisent, de l’intensité des sensations physiques ou cognitives et de la manière dont ces symptômes affectent votre vie quotidienne, c’est-à-dire votre travail, vos études, votre vie sociale et la gestion des tâches quotidiennes, comme les courses ou la lessive.

 


Comment le CBD peut gérer l'anxiété



Comment le CBD peut-il soulager les symptômes de l’anxiété?

Il existe un ensemble dense de récepteurs cannabinoïdes dans l’amygdale, l’hippocampe et le cortex cingulaire antérieur – une autre partie du cerveau responsable du contrôle des émotions et des pulsions. Lorsqu’un message de menace est reçu dans le cerveau et que l’hypothalamus prend le contrôle, il active préférentiellement le système nerveux sympathique – une cascade de réactions rapides qui déclenchent des réactions de combat ou de fuite. Le système nerveux parasympathique, quant à lui, agit comme une pédale de frein une fois qu’une menace perçue est passée, en ralentissant la réponse de notre organisme à la menace. Le CBD stimule les récepteurs cannabinoïdes qui, à leur tour, aident à activer le système nerveux parasympathique, réduisant ainsi la réponse de combat ou de fuite en présence d’un stress et contribuant à maintenir un état de calme dans des conditions moins stressantes.

 

Le CBD peut-il m’aider à prendre en charge mes crises d’anxiété?

Les crises d’anxiété, aussi appelées crises de panique, sont des épisodes soudains et intenses d’anxiété et de symptômes connexes. Les crises d’anxiété peuvent survenir sans avertissement et sans cause apparente. Le CBD active le système nerveux parasympathique, ce qui contribue à ralentir la réponse du corps au stress. À ce titre, il existe des données préliminaires montrant que le CBD pourrait aider à prendre en charge les symptômes d’anxiété intense et ressentie dans le moment présent.

 

Quelle est la posologie appropriée pour le CBD?

La quantité de CBD qui vous convient le mieux dépend des symptômes que vous essayez de prendre en charge, ainsi que des besoins uniques de votre corps. Parfois, mais pas toujours, le cannabis médicinal à forte teneur en CBD peut contenir une petite quantité de THC. L’effet de l’entourage est une théorie qui suggère que le cannabis fonctionne mieux dans son ensemble avec tous ses cannabinoïdes intacts, plutôt qu’avec un seul composé chimique isolé. En d’autres termes, le CBD fonctionne mieux lorsque du THC est présent, en plus des autres composés chimiques comme les terpènes et les flavonoïdes. Fait intéressant, la CBD peut également bloquer le THC au site des récepteurs, inhibant ainsi les sentiments d’euphorie. Pour cette raison, un faible ratio de THC est souvent bien toléré sans causer effets secondaires désagréables. En fonction de vos besoins, votre fournisseur de soins de santé pourrait même vous suggérer un médicament à base de CBD avec un taux de THC plus élevé comme aide au sommeil ou pour la gestion de la douleur.

Il convient de noter que le cannabis médical a un effet biphasique ou bidirectionnel, ce qui signifie qu’une forte dose n’est pas nécessairement plus efficace qu’une faible dose pour soulager les symptômes. En fait, une dose plus élevée de cannabis pourrait même avoir l’effet inverse d’une dose plus faible. Parlez à un fournisseur de soins de santé pour trouver la quantité de CBD qui vous aidera à prendre en charge votre problème de santé.

 

Le THC n’aggrave-t-il pas l’anxiété?

En fonction de la façon dont votre corps réagit au THC, surtout à des doses élevées, cela peut être le cas. Toutefois, les professionnels de la santé vous aideront à éviter les effets secondaires négatifs potentiels du THC grâce à des produits, à des dosages et à des ajustements posologiques qui vous permettront de mieux gérer vos symptômes.

 


Consommation de CBD



Comment me sentirai-je après avoir pris du CBD?

Les sentiments d’euphorie n’accompagnent pas le CBD, bien qu’il y ait un effet ressenti dans l’organisme. Parfois appelé « body high » en anglais, le sentiment d’apaisement peut être accompagné d’une relaxation globale, de l’amélioration de l’humeur et du calme de l’esprit. La plupart des personnes qui consomment du CBD peuvent travailler et être fonctionnelles tout au long de la journée, bien que la conduite automobile ou l’utilisation de la machinerie doivent être évitées.


Comment dois-je consommer le CBD?

Il existe plusieurs méthodes d’administration parmi lesquelles choisir :


  • Inhalation : La fleur séchée chauffée dans un vaporisateur, ou un vaporisateur-stylo contenant un extrait de cannabis, administre le CBD directement dans les poumons où il entre ensuite dans la circulation sanguine. Le CBD circule dans le corps en quelques minutes, et est métabolisé en quelques heures. Autrement dit, l’inhalation agit rapidement.


  • Produits comestibles : Couramment offerts sous forme de bonbons, de chocolats, de thés et de poudres solubles, les produits comestibles à base de CBD passent dans le tractus intestinal et sont métabolisés dans le foie avant d’entrer dans la circulation sanguine. Il faut de une à deux heures pour que le CBD soit métabolisé, mais il reste dans l’organisme environ six à neuf heures.


  • Huiles : Faciles à incorporer à des aliments ou ingérées telles quelles, les huiles de CBD sont faites à partir d’extraits de cannabis mélangés à des huiles végétales, comme l’huile d’olive, l’huile de pépins de raisin ou des TCM (triglycérides à chaîne moyenne) provenant de l’huile de noix de coco, de l’huile de palme ou d’une combinaison des deux. Vous pouvez simplement avaler l’huile de CBD, qui passera dans le tractus intestinal comme les formes comestibles. L’huile peut également être gardée sous la langue pendant une minute où les muqueuses absorberont une partie du CBD dans les vaisseaux sanguins sublinguaux. Les vaporisateurs d’huile de CBD sont également conçus pour cibler les membranes muqueuses à l’intérieur de la bouche afin d’absorber le CBD directement avant qu’il n’atteigne le tube digestif. L’absorption orale peut prendre de 15 minutes à plus d’une heure avant d’agir, mais elle demeure dans la circulation sanguine comme les formes comestibles, soit de six à neuf heures.


  • Gélules : Aussi appelées capsules ou pilules, les gélules sont un moyen pratique de consommer du CBD et elles vous aident à connaître la dose exacte ingérée. Elles sont faites à partir d’extrait de CBD encapsulé dans un gel mou ou une coquille dure, tout comme les autres médicaments d’ordonnance ou en vente libre. Les gélules de CBD restent également dans la circulation sanguine pendant six à neuf heures.


  • Médicaments topiques : Offert sous forme de produits comme des crèmes ou des timbres transdermiques, le cannabis topique est généralement utilisé pour traiter des conditions locales touchant les articulations, les muscles ou la peau. Lorsque les récepteurs cannabinoïdes de la peau sont activés par les médicaments topiques, ils agissent pour désensibiliser les lésions tissulaires ou l’inflammation et réduire l’inflammation. Le CBD traverse la barrière cutanée plus efficacement que le THC, ce qui signifie que le corps absorbera naturellement plus de CDB dans un produit contenant les deux cannabinoïdes. Les crèmes topiques sont considérées comme non enivrantes, mais les cannabinoïdes contenus dans les timbres transdermiques peuvent entrer dans la circulation sanguine.



Enquêtes courantes sur la CDB



Comment extrait-on l’huile de CBD?

L’huile de cannabis est fabriquée en extrayant le CBD des feuilles et des fleurs de la plante de cannabis et en le concentrant. Le CBD peut être extrait de différentes façons, bien que le type de méthode d’extraction puisse produire des variations dans la teneur en terpènes et en cannabinoïdes. Voici les méthodes les plus couramment utilisées : 

  • Extraction au CO2 supercritique : Cette méthode est utilisée dans de nombreuses applications alimentaires, par exemple pour éliminer la caféine des grains de café. Une machine spécialisée met le dioxyde de carbone sous pression extrême jusqu’à ce qu’il atteigne un stade « supercritique », passant à l’état liquide. Ce liquide est ensuite utilisé pour extraire les cannabinoïdes et d’autres composés de cannabis, comme les terpènes, à des températures assez basses pour que ces composants délicats demeurent actifs. Ce processus permet d’obtenir un produit propre exempt de solvants nocifs. Certains fabricants raffinent davantage l’extrait pour éliminer des composés comme des cires végétales, qui peuvent se séparer dans le produit final. Comme le CO2 supercritique n’est pas inflammable, il est considéré comme la façon la plus sécuritaire d’extraire le CBD. Si l’on ajoute à cela un produit final sans substances toxiques et la possibilité d’affiner cette méthode pour capturer certains cannabinoïdes et terpènes précis, l’extraction au CO2 supercritique est considérée, dans son ensemble, comme la meilleure méthode.

  • Extraction aux hydrocarbures : Cette méthode utilise le butane ou un mélange butane-propane pour extraire les cannabinoïdes du cannabis. Comme pour l’extraction au CO2, le butane est transformé en liquide avant d’être utilisé pour extraire les composés du cannabis à même la plante. Cette méthode utilise également des températures très basses qui gardent les cannabinoïdes et les terpènes intacts; cependant, des étapes supplémentaires sont nécessaires pour éliminer toute trace de solvants résiduels. Le butane est également très inflammable, ce qui pose un risque pour les fabricants et les transformateurs. Cependant, on dit que cette méthode permet de solubiliser un large spectre de cannabinoïdes et même les terpènes les plus délicats, ce qui donne un extrait très proche de la fleur de cannabis originale, la chlorophylle en moins.

  • Extraction à l’éthanol : Dans cette méthode relativement peu technique, l’éthanol (un alcool fabriqué à partir de maïs ou de blé) est mélangé au cannabis puis stocké dans un endroit frais et sombre pendant plusieurs semaines. Certaines méthodes congèlent le mélange afin d’extraire des terpènes et des cannabinoïdes précis, ce qui permet également d’éliminer les cires et les graisses qui peuvent se séparer dans le produit final d’huile de CBD et se déposer au fond du contenant. Le mélange est ensuite débarrassé de ses matières végétales avant que l’alcool infusé restant ne soit éliminé par évaporation à basse pression. Le résultat est de l’huile de cannabis pure. Contrairement aux méthodes ci-dessus qui produisent une huile transparente, ce processus garde la chlorophylle intacte, ce qui donne au produit final de couleur vert foncé. Bien que les terpènes ne soient pas tous perdus dans le processus d’évaporation, le consensus scientifique est que l’extraction à l’éthanol élimine du produit final la plupart de ces composés délicats.

 

L’huile de graines de chanvre est-elle la même chose que l’huile de CBD?

L’huile de graines de chanvre n’est pas la même chose que l’huile de CBD. Cette huile est faite de graines de chanvre pressées. Elle ne contient pas d’extrait de CBD. L’huile de graines de chanvre appartient à la même catégorie que toutes les autres huiles commerciales, comme l’huile de canola, et elle est utilisée dans l’industrie alimentaire ou des cosmétiques.

 

Quels sont les effets indésirables du CBD?

Bien qu’il soit considéré comme non enivrant, le CBD a un effet sur le corps et le cerveau. Les effets secondaires observés avec l’utilisation du CBD comprennent des nausées, de la fatigue et de l’irritabilité. Il peut également interagir avec certains médicaments, en particulier les anticoagulants et certains antidépresseurs et analgésiques. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de commencer à prendre du cannabis médical.

 

Comment puis-je obtenir une ordonnance de CBD?

Vous pouvez obtenir une ordonnance de cannabis, aussi appelée document médical, auprès de tout médecin ou infirmière praticienne autorisée au Canada. La première étape consiste à rencontrer un professionnel de la santé, en personne ou en ligne, pour déterminer si le cannabis vous convient. Le médecin ou l’infirmière praticienne signe ensuite un document autorisant le patient à acheter du cannabis, semblable à une ordonnance. Ce document permet aux patients de se procurer des produits de cannabis médical chez des producteurs autorisés, et chez nous. Apprenez comment nous pouvons vous aider à obtenir un document médical et utiliser du cannabis médical, ou appelez notre Centre d’assistance sur le cannabis Shoppers au 1-844-633-2627, du lundi au vendredi de 9 h à 21 h HNE, ou le dimanche de 9 h à 17 h HNE.